Cinquième semaine en Grèce !

Nouvelle semaine en Grèce et l’expression « Je suis en nage » n’a jamais été aussi appropriée. En effet, cette semaine était la plus chaude jusqu’à maintenant et du coup très dure à supporter. Manque de bol, j’ai eu mes règles cette semaine mais j’ai eu la chance d’avoir Elektra pour me faire des super massages du ventre avec ses doigts de fée.

Sinon, les personnes du séminaire de Yoga sont arrivées lundi dans la matinée, tranquillement. Leurs premières questions ont été « Est ce qu’il y a du Wifi ? » et « Par rapport à la nourriture…? », on oublierait presque qu’ils sont là pour faire du Yoga… La plupart sont des grecs mais il y a aussi des gens qui viennent d’Allemagne ou de Belgique. J’ai bien peur qu’ils ne soient comme je me l’imaginais, prout-prout et complètement dénués de tout respect.
Pour ma part j’ai aménagé un petit espace du jardin où il y était censé avoir de la lavande, mais qui était envahi par des tas de mauvaises herbes.

Le lendemain, toujours aussi mal au ventre du coup j’ai pas fais grand chose. Paul a continué ses travaux à la maison et l’après-midi nous sommes allés dans le centre du village pour nous promener, cueillir des mûres et acheter une glace. Les personnes qui vivent dans le village sont super agréables, ils ne parlent malheureusement pas tous l’anglais du coup c’est parfois difficile de se faire comprendre… Un peu plus tard dans la soirée, avec Elektra et les autres helpers, nous sommes allés promener Maya, l’âne, dans un endroit où elle pouvait courir comme elle voulait pendant un petit moment. J’écris d’ailleurs en ce moment même, près d’elle en dessous d’un énorme marronnier à l’ombre. On a apprécié le paysage comme jamais, les montagnes ressemblait au loin à des décors du Seigneur des Anneaux, c’était magique.

Mercredi, des amis (un couple d’une cinquantaine d’années) d’Elektra sont arrivés dans un énorme camion russe de la guerre froide où ils passent la plupart de leurs temps pour voyager ensemble depuis 20 ans. Ils ont aménagé le tout afin de pouvoir y vivre dans un certain confort. Ils ont un petit lit pour deux, une petite table, un petit frigo et un espace pour préparer à manger et faire la vaisselle. L’homme est un ancien caméraman pour documentaire, on a beaucoup parlé de cinéma et d’art en général ensemble. Il m’a aussi expliqué qu’ils ne vivaient pas toujours ensemble avec la femme car sinon ils s’ennuieraient, du coup ils ont chacun une famille à côté de leur couple. Un mode de vie comme on n’en voit pas tout les jours !
Ils sont restés à Seliana quelques jours et sont repartis en faisant quelques dégâts sur la route. En effet, Seliana est un tout petit village avec des routes pas spécialement adaptées pour des camions russes (ah bon?). Il comporte 20 personnes actuellement, mais 70 ans plus tôt Seliana était un village très habité avec plus de 1000 habitants. La plupart des personnes sont parties vivre en Australie ou aux Etats Unis pour trouver du travail. On trouve aussi à Seliana beaucoup d’églises qui sont ouvertes uniquement une fois dans l’année car ils ont peur de les laisser ouvertes à cause des inconnus qui pourraient faire des dégâts. Il y a aussi un courant d’eau qui traverse toute la montagne, dont Seliana, et qui permet de donner à chacun un accès à l’eau gratuite. Chaque jour le courant d’eau va dans des directions différentes pour satisfaire tout le monde. Et même si il y a peu d’habitant à Seliana, en été, le village est très vivant.

Avec le temps, j’apprend quelques mots de grecs mais c’est quand même très difficile car l’alphabet n’est pas en latin et même pour comprendre les grecs en pleine discussion c’est quasiment impossible. Et je trouve que lorsqu’ils parlent, ils ont toujours l’air énervé haha !

Vendredi, un groupe de personnes françaises sont arrivées afin de voir où leur mère, qui était avec eux, avait passé son temps lors de certains séminaires. Et le plus dingue, c’est que deux jeunes de mon âge sont actuellement dans mon université en musique. Le monde est vraiment petit dans ce genre de situation ! Cette même journée, nous sommes allés en ville et même un peu plus loin afin de creuser des trous pour y mettre des panneaux de direction. Nous avons pu voir plusieurs maisons abandonnés à la Walking Dead, c’était assez impressionnant de voir que beaucoup de personnes ont laissé leurs maisons à la nature…

Le lendemain, day off uniquement pour Paul et moi car avec le séminaire de Yoga il faut tout le temps des personnes qui travaillent afin d’aider Christos et Flery. Nous sommes allés à la plage en fin de matinée et y sommes restés jusqu’à la fin de la journée. Le soir même, on a eu droit a une pizza night ! Ah en parlant de nourriture. Ces derniers jours j’ai appris que les personnes qui était actuellement en séminaire avait pour ordre de ne pas manger pour apprécier la nourriture mais pour simplement se nourrir, en tant que besoin. Leandro, le cuisinier, a donc reçu l’ordre de ne plus mettre d’oignons, de champignons et certains aliments dans ses plats afin que ce soit le plus fade possible… Bref, une règle qui est complètement absurde pour moi et qui rend triste notre cuisinier adoré car il ne peux pas cuisinier ce qu’il veux.

Semaine donc assez chargée en travail, mais bonne nouvelle, on mange le midi même si eux n’ont pas le droit héhé ! Avec Paul on se dit aussi que le jour du départ approche petit à petit et ça nous rend tout bizarre de se dire qu’on ne les reverra pu, ni eux, ni les helpers, ni tout les animaux… Sur ce, à dans une semaine pour un prochain article !

Commentaires